Une nouvelle aventure pour Uhelem de Seille !

Le fameux poney gris sera au jumping du Mans mais sans sa cavalière ET propriétaire, Camille Favrot. L’incontournable couple avait décroché le titre de champions de France dans la catégorie As Poney Elite Excellence à Lamotte-Beuvron en juillet 2017. C’est pourtant avec Anna Szarzewski, qu’Uhelem sautera le week-end prochain au Mans.

Camille Favrot a passé l’âge des concours internationaux à poneys. Elle poursuit désormais à cheval pour continuer en haut niveau. Elle s’était confiée dans un ancien numéro d’Atout Cheval :

« À partir de seize ans, les cavaliers ne peuvent plus participer à des épreuves internationales à poneys. J’ai donc décidé de poursuivre ma passion à cheval. Uhelem est à vendre depuis le retour des championnats d’Europe, mais il n’a pas encore trouvé d’acheteur ».

Anna Szarzewski serait-elle la futur propriétaire d’Uhelem ?

Rien n’est encore décidé. Pour l’instant il s’agit juste d’un test afin de voir comment se comporte le poney avec une autre cavalière.

Anna Szarzewski est âgée seulement de dix ans, mais possède déjà un vrai palmarès. Elle a terminé troisième au championnat de France dans la catégorie As Poney 2D avec Vaughann de Vuzit son poney de tête. Le week-end dernier, elle finissait deuxième à Deauville en As Poney 1, toujours avec Vaughann. La jeune cavalière montre des résultats constants avec ce poney. Elle évolue également avec un autre poney, Banco, avec lequel elle sort moins souvent en concours. Son parcours prometteur attire de nombreuses marques. Depuis quelques temps, Anna est sponsorisée par Flex-on, GPA, Devoucoux ou encore par les produits de Michel Vaillant.

Elle monte au centre hippique des Etangs de Meudon, dans les Hauts-de-Seine au même endroit que Camille Favrot. On peut imaginer que la championne de France a peut-être décidé de confier son crack à Anna dans l’espoir de le voir encore tous les jours au centre hippique, à ce jour, aucune des deux cavalières n’a réussi à être contacté.

La jeune Anna a le vent en poupe. Il faut dire que le sport de haut niveau se transmet de père en fille ! Le nom de Dimitri Szarzewski vous dit peut-être quelque chose ? Le père d’Anna est un joueur international français de rugby à XV. Il fait partie du racing 92 et de l’équipe de France. Il était présent lors des Longines à Paris aux côtés de Roger-Yves Bost lors de la démonstration de rugby.

Mathilde Francou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *