En Californie, les chevaux grandes victimes des incendies

Depuis une bonne semaine, la Californie est à nouveau victime de plusieurs immenses incendies. Les vidéos de ces feux très impressionnants, dont un brûlerait sur plus de 950 km2, ont alimenté les réseaux sociaux ces derniers jours.

Si les feux n’ont fait jusque là qu’une seule victime humaine, une femme âgée est décédée dans un accident de voiture en essayant de fuir l’incendie, nos amis les animaux sont beaucoup moins chanceux. Notamment les chevaux des haras américains, qui vivent sur ces terres ravagées.

Des chevaux affolés

Selon la presse locale, la semaine dernière, le centre équestre de San Luis Rey, au nord de San Diego, a été particulièrement touché. Dans ce centre équestre, quelques cinq cent chevaux sont hébergés habituellement, et si beaucoup ont pu être sauvés, c’est grâce aux employés. Voyant les flammes approcher rapidement, ils ont choisi d’ouvrir les portes des écuries pour leur offrir une chance de survie.

Un employé a indiqué aux journaux locaux que « Ce sont les races les plus pures, il y a plusieurs étables ici où chaque cheval vaut au minimum 250.000 dollars« . Un autre employé, Léo Tapia, a publié une vidéo sur Facebook, visionnée par plusieurs millions de personnes, sur laquelle on peut voir les chevaux s’enfuir, affolés par les flammes et la fumée. Les employés se souviennent de cette nuit comme la pire de leur vie, rapprochant l’atmosphère de fumée et de chaleur dues à l’incendie d’un climat proche de l’enfer. Certains ont été blessés, par les chevaux paniqués ou par les flammes. Un salarié a été transporté à l’hôpital, souffrant de fortes brûlures.

Publié par Leo Tapia sur jeudi 7 décembre 2017

 

Une trentaine de chevaux ont péri dans les flammes

Malgré leurs efforts, une trentaine de chevaux ont péri, brûlés par les flammes et près de 75% des infrastructures ont été détruites. Six incendies majeurs sont actifs simultanément dans le sud de la Californie, et les six mille cinq cent pompiers mobilisés pour contenir les flammes ont bien du mal à stopper l’hémorragie. Les flammes se sont même aventurées dans le centre de Los Angeles. Cette année est la pire jamais enregistrée pour les feux en Californie.

Roxane Grolleau / Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *