Sans Attache, le documentaire qui montre une autre relation aux chevaux

Sans Attache, c’est le documentaire en cours de réalisation de Leila Pagès. En deux ans, la cavalière réalisatrice a parcouru le monde à la rencontre de gens qui vivent le rapport à l’animal différemment, sans relation d’autorité avec l’équidé. Aujourd’hui, elle a besoin d’aide pour finir la réalisation de son documentaire. 

Costa Rica, Canada, Belgique, France, Arizona, Leila Pagès a voyagé dans le monde entier à la recherche d’une façon différente de voir le lien cavalier-cheval. L’équitation classique est souvent vue comme trop brutale, trop autoritaire par ses interlocuteurs. Dans la bande-annonce, Sylvain Gillier-Imbs, médecin généraliste et instructeur Epanoquest, évoque d’ailleurs l’héritage du milieu militaire encore présent dans les centres équestres, et dans les conditions de vie des équidés.

Vétérinaires, instructeurs Epanoquest, horseman Navajo, hippothérapeutes,  en tout, ce sont huit passionnés d’équitation qui se sont succéder devant la caméra de Leila Pagès, pour raconter leur approche du chevalLa jeune femme a notamment rencontré Elsa Sinclair, une Américaine qui a également réalisé un documentaire, Taming Wild. Dans son film, elle tente pendant un an de créer une relation avec un mustang sauvage, sans outil de contrainte, pour voir s’il acceptera de la laisser monter sur son dos. Elle a depuis développé une méthode, Freedom based Training, fondée sur ce que lui a appris cette expérience.Tous souhaitent montrer qu’en « délivrant le cheval de ses chaînes, [l’être humain] peu[t] [lui] aussi retrouver sa liberté« .

Le film a été sélectionné pour le festival Equus, à New York.

Une campagne Ulule pour finir le projet

Si jusqu’ici, le projet a été autofinancé, Leila Pagès a besoin de soutient pour la dernière ligne droite. Son film est aujourd’hui en post production, ce qui entraîne un coût supplémentaire. La réalisatrice, qui a auparavant travaillé pour Equidia, a lancé une campagne Ulule pour recueillir les fonds manquants. Cent quatre-vingt onze personnes ont déjà participé.

https://fr.ulule.com/sansattache-freedomtracks/

Roxane Grolleau/ ©Leila Pagès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *