À petits cavaliers, grande chevauché

Les Pays-Bas ont accueilli, ce dimanche 23 septembre, la sixième édition de «Licorne Kinderrit », une course d’endurance réservée aux enfants, au Camping Boszicht à Laag Soeren.

Organisée par l’équipe d’endurance De Eenhoorn, cet événement est devenu une tradition aux Pays-Bas. « C’est en rentrant d’une course CEI à laquelle nous avons participé en Allemagne que Marly van Ditzhuijzen et moi, Rachel Marty, nous sommes dit qu’il nous manquait un événement pareil aux Pays Bas. Le lendemain de cette course, une course pour les enfants a eu lieu sur le grand terrain CEI, les plus jeunes faisaient leur tour d’honneur pendant la remise des prix du Concours international d’endurance CEI. Nous avons directement commencé les préparations et quelques mois plus tard, en octobre 2012, nous organisions le tout premier Eenhoorn Kinderrit : Endurance pour Enfants de l’Unicorne », confie Rachel Marty, cavalière d’endurance et organisatrice de l’événement.


Des enfants venus des quatre coins du pays

Vingt-deux enfants ont fait le déplacement et ont pu prendre appréhender cette discipline de manière, où la connaissance du cheval est ludique. Le plus jeune participant n’avait que quatre ans alors que la plus âgée en avait treize. Pour les plus petits, une course de 8km a été organisée quant aux plus âgés et plus expérimentés, ils ont effectué 16km. Accompagnés de leurs parents, moniteurs, ils ont réalisé, comme leurs aînés, des contrôles vétérinaires avant, pendant et après leur parcours. L’examen consiste en une inspection du métabolisme du cheval et un trotting. « Nous leur montrons ce que le vétérinaire fait, leur expliquons l’utilité de cette visite et leur faisons écouter le cœur et les intestins de leurs poneys », révèle Rachel Marty. Aucun classement n’a été effectué, le but était de familiariser les enfants à la discipline. Les cavaliers qui avait bien pris soin de leurs rentrés chez eux récompensés s’ils ont bien pris soin de leur monture.

En France, les enfants peuvent participer à des compétitions d’endurance poney. Ils ont également un championnat de France qui leurs ai proposé à l’occasion du Generali Open de France Club où ils peuvent même concourir par équipe afin de remporter la coupe avec leur club.

 

 

Léa Tchilinguirian – Elsa Kuntz / Crédit photo : Jetty Bult

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *